Thérapie coréenne

Logo officiel de la Manupuncture

La Manupuncture Coréenne

La Manupuncture Coréenne est une méthode naturelle basée sur des principes énergétiques connus depuis des siècles.

C’est pourtant une thérapie jeune. Elle a été découverte tout au début des années 1970 par le Professeur Tae-Woo Yoo, docteur en médecine, acupuncteur et professeur à l’Institut coréen d’acupuncture et de moxibustion en Corée du Sud.

Il aurait été victime lors d’un voyage d’une très violente migraine, n’ayant sur le moment qu’un stylo à disposition, il a eu l’intuition de chercher sur sa main un éventuel signe qui correspondrait à sa migraine. Il a découvert une vive douleur sur le haut de son majeur, et à sa grande surprise, il a constaté que après plusieurs minutes à « masser » le point douloureux sur son doigt, sa migraine avait fini par s’atténuer et disparaître.

Rentré en Corée il a décidé de se lancer dans une recherche systématique sur la main et la correspondance qu’elle pouvait avoir avec le corps. Ainsi, au bout d’une dizaine d’années de recherches il a pu élaborer une cartographie complète de la main, révélant la correspondance de chaque partie du corps avec chaque parties de la main.

Les années de recherches du Professeur Tae-Woo Yoo et de ses équipes ont permis de définir les tracés des différents micro-méridiens (Ki-Mek) de la main, ainsi que les points énergétiques sur leurs tracés.

Depuis les 40 dernières années la Manupuncture Coréenne a connu une constante évolution, livres, appareils et matériels adaptés à la main, élaboration continuelle de nouveaux traitements, ouverture d’écoles à travers le monde : Canada, Allemagne, Autriche, Espagne, Italie, Angleterre, Suisse, Taïwan, Asie du Sud Est, Afrique, Brésil, Chili, Colombie, Venezuela, Argentine, Nouvelle Zélande, Australie, Russie…

 

 

Le massage énergétique Si-Kin

logo-Sin-Ki

Littéralement que signifie « Sin-Ki » ?

Sin = Esprit     Ki = Énergie

On peut traduire simplement par « énergie spirituelle ».Il s’agit donc d’une stimulation énergétique sur les organes internes et sur le corps.

Ce qui distingue le Sin-Ki (prononcer « chin gi ») des méthodes plus occidentales c’est l’état d’esprit du pratiquant. En effet, souvent les « masseurs » pratiquent certes avec leur technique et leur savoir de façon très consciencieuse, mais sans « conscience dans les doigts ». Le pratiquant de Sin-Ki fait en quelque sorte descendre sa conscience dans ses mains et dans ses gestes, son intention est tournée vers l’énergie vitale, le Qi. Il va donc pratiquer des exercices avant et après son travail afin de mieux apporter son efficacité au sujet.

Le sin-ki est une méthode thérapeutique alliant plusieurs techniques rencontrées dans les différentes méthodes existant à travers diverses cultures.

  • Pétrissages et effleurements destinés à « chauffer » le sujet et aussi à le détendre.
  • « Décollements » , palpé-roulé de la peau destinés à favoriser la mobilité et la souplesse des couches de l’épiderme et du derme.
  • Mouvement de pressions sur des points de tension, ceci est destiné à débloquer certains zones douloureuses.
  • Percussions avec la main ou les doigts sur des zones précises.
  • Travail sur les articulations. (mouvements dirigés, étirements, compressions, réchauffements)
  • Travail sur les tracés des méridiens du corps. (« poussé » de l’énergie ou au contraire « freiné » de l’énergie du méridien selon l’effet voulu)
  • Travail sur les point énergétiques du corps, points méridiens et hors méridiens. (décongestion de la circulation énergétique dans ce point, dispersion ou tonification du point)

Le Sin-ki est une méthode complète qui permet de travailler le corps en détente afin d’enlever des blocages, de permettre d’atténuer ou faire disparaître des douleurs locales, de dissiper les effets d’un traumatisme.

Mais là n’est pas le seul champ d’action du Sin-Ki. En effet, par son action sur les méridiens et les points énergétiques du corps il est possible d’agir sur l’équilibre énergétique de la personne et ainsi de rééquilibrer les énergies afin de lui faire retrouver une meilleure santé.

Une séance dure entre 30 minutes et deux heures. Selon que l’on va pratiquer une action spécifique sur un problème précis ou une action générale de détente et de rééquilibrage. Dans ce cas l’on va commencer par travailler la tête et ensuite descendre jusqu’aux pieds en alliant des techniques diverses de travail sur les articulations, la colonne vertébrale, les méridiens et les points énergétiques.

De toute façon, chaque séance devra de préférence être précédée par un bilan de l’état énergétique du sujet.

Il existe trois niveaux fondamentaux que l’élève va devoir atteindre :

  1. le premier niveau qui est la maîtrise de la technique.
  2. Le second niveau qui est la maîtrise et le travail de l’énergie
  3. le troisième niveau qui est la maîtrise de la théorie des 5 éléments et des constitutions.

Les deux premiers niveaux permettent au pratiquant d’apporter les soins de détente, de confort et de traiter les déséquilibres de base. Le troisième niveau permet de traiter les pathologies plus sévères et chroniques.